Euro-Med Monitor in Egypt

Après le coup d'État militaire de 2013 en Égypte, les autorités ont arrêté des journalistes ainsi que des défenseurs des droits de l'homme, violant le droit à la liberté d'expression et de réunion. Les interdictions de voyager et le gel des avoirs ont également été prononcés contre des organisations de défense des droits de l'homme. Des centaines de civils, de journalistes et de militants ont été victimes de disparitions forcées et de détentions arbitraires. Les conditions dans les prisons et les centres de détention demeuraient graves, où les détenus souffrent de pratiques abusives sans obligation de rendre des comptes, telles que les coups, les gavages, la privation de visites familiales, de contacts avec leurs avocats, et les exécutions.

Good news on Euro-Med Monitor's joint efforts towards ceasing human rights violations – September 2021

Good news on Euro-Med Monitor's joint efforts towards ceasing human rights violations – August 2021

Methods and tools of torture used in prisons and detention centers

I Cannot Bear It Anymore: Torture in prisons and detention centers in the Middle East and North Africa

At Euro-Med Monitor webinar: experts urge to criminalize torture in the Middle East

Syria in the lead.. Euro-Med Monitor report: Widespread torture in the Arab region

Urgent memorandum: Medical staff widely bullied and lack protective gears while fighting COVID-19

NEWSLETTER

Sexual violence haunts African refugee women in Egypt

Euro-Med and HUMENA: Egypt's amendment of law restricting NGOs work setback to right to assembly