Genève- L'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme a lancé, jeudi soir, son nouveau site web aux caractéristiques modernes et sophistiquées. Le nouveau design du site est développé selon les récents développements des domaines du design et du contenu, en  plus d'être un site interactif qui permet au public de naviguer facilement entre les différents angles du site.

   Le nouveau design reflète l'esprit juvénile de l'Observatoire Euro-Méditerranéen, où les jeunes sont l'épine dorsale de l'équipe Euro-Med   

 

Le nouveau design reflète l'esprit juvénile de l'Observatoire Euro-Méditerranéen, où les jeunes sont l'épine dorsale de l'équipe Euro-Med, et ses activités sont principalement destinées aux jeunes. Le site permet également de parcourir facilement les données et les rapports, et fournit une nouvelle présentation des médias et des images.

Euro-Med s'appuie largement sur les nouveaux outils médiatiques et leur utilisation dans les campagnes de lobbying, de plaidoyer et de sensibilisation sur les violations des droits de l'homme dans la région.

Sandra Owen, la porte-parole d'Euro-Med, a souligné l'importance de continuer à enrichir et développer le contenu des droits de l'homme sur Internet afin de construire une base de données globale sur le contenu des droits électroniques et une référence pour les chercheurs et ceux intéressés par le domaine.

L'Observatoire Euro-Med des Droits de l'Homme est une organisation à but non lucratif et non gouvernemental, basé à Genève, avec des bureaux régionaux, des experts et des représentants en Europe et au Moyen-Orient. Son but est de réduire les violations des droits de l'homme contre les citoyens du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, de traduire les auteurs en justice, en surveillant et en documentant les violations dans leurs zones de travail, et à inciter les organisations européennes et internationales de défense des droits de l'homme à faire pression sur les décideurs mondiaux pour mettre fin aux abus.