Au cours des trois derniers jours, l'Observatoire Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme a participé aux travaux de la pré-session nationale de l'examen périodique universel sur la situation des droits de l'Homme en Jordanie, à laquelle ont assisté un certain nombre d'organisations de la société civile et de représentants de missions diplomatiques en Jordanie.

Lors de la réunion, Euro-Med  a soulevé un certain nombre de points concernant la situation des droits de l'Homme en Jordanie, notamment, la modification du droit du travail jordanien, en particulier en ce qui concerne le travail des enfants.

Euro-Med a publié un rapport intitulé «La lassitude des jeunes: le travail des enfants réfugiés syriens en Jordanie» en 2016. Le rapport révèle qu'environ 30 000 enfants travaillent illégalement en Jordanie.

Euro-Med a également proposé d’apporter des modifications au système d’application de la loi sur le statut personnel, notamment en ce qui concerne les pouvoirs conférés au juge pour approuver le mariage de mineurs de 16 ans.
La recommandation a également été étendue à la loi sur la prévention de la criminalité, notamment en ce qui concerne les pouvoirs de détention, et en conformité avec les garanties et les normes d'un procès équitable.

La pré-session a été organisée par UPR info et FES.