Euro-Med Monitor in Syrie

Après le déclenchement de la guerre civile en Syrie en 2011, le conflit armé s'est intensifié à mesure que le gouvernement intensifiait ses attaques et commençait à utiliser des armes de plus en plus meurtrières et aveugles, aboutissant à des attaques d'armes chimiques. Les forces gouvernementales et les milices progouvernementales continuent également à torturer les détenus et à commettre des exécutions. La propagation et l'intensification des combats ont conduit à une crise humanitaire grave avec des millions de personnes déplacées à l'intérieur du pays, ou cherchant refuge dans les pays voisins. Toutes les parties impliquées dans les combats étaient responsables des violations généralisées, y compris le fait de cibler des civils avec de l'artillerie, les enlèvements et les exécutions.

L'amnistie présidentielle en Syrie : Intimidation camouflée par le pardon

Nour Olwan
Responsable des médias

En Syrie, le gouvernement porte atteinte aux libertés des détenus et considère leurs biens comme des terra nullius

Nour Olwan
Responsable des médias

Syrie : 8 000 personnes déplacées dans le camp Al-Rukban nécessitent une intervention humanitaire urgente

Le meurtre de 4 enfants dans un bombardement du régime syrien équivaut à un crime de guerre

Syrie : La découverte de fosses communes est une nouvelle preuve des crimes continus d'Al-Assad

Syrie : Les décès de détenus dans les prisons des FDS suscitent des enquêtes

Sanctions européennes et politiques détournées pour les criminels de guerre en Syrie

Nour Olwan
Responsable des médias

Le nombre de civils syriens tués par des explosions de mines terrestres (Mars 2011 - Mars 2021)

Nombre de décès selon le gouvernorat (Mars 2011 - Mars 2021)

Bonnes nouvelles sur les efforts conjoints d'Euro-Med Monitor pour mettre fin aux violations des droits de l'homme - Décembre 2021